Index
1 La chanson de Roland
2 Le roman de Tristan et Iseut
3 Le Roman de Perceval ou le conte du Graal
4 Le roman de la rose
5 François Villon
6 Francois Rabelais
7 La pléiade
8 Michel de Montaigne
9 René Descartes et le rationalisme
10 Pierre Corneille
11 Molière
12 Blaise Pascal
13 Jean Racine
14 Jean de la Fontaine
15 Nicolas Boileau
16 Madame de la Fayette
17 Marivaux
18 L'Abbé Prevost
19 Voltaire
20 Montesquieu
21 Denis Diderot
22 Jean-Jacques Rousseau
23 Beaumarchais
24 Chateaubriand
25 Benjamin Constant
26 Alphonse de Lamartine
27 Alfred de Vigny

21. Denis Diderot

21.1. Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient (1749)

Je me doutais¨ bien, madame, que l’aveugle-née, à qui M. de Réaumur vient de faire abattre¨ la cataracte,¨ ne vous apprendrait pas ce que vous vouliez savoir; mais je n'avais garde de deviner¨ que ce ne serait ni sa faute,ni la vôtre.
prévoyais; opérer; infection de l’œil; savoir interpréter
Le jour même que le Prussien¨ faisait l'opération de la cataracte à la fille de Simoneau, nous allâmes interroger¨ l'aveugle-né du Euiseaux; c'est un nomme qui ne manque pas de bon sens.¨
(=Reaumur); poser des questions à; intelligence
Notre aveugle juge¨ fort¨ bien des symétries. Mais quand
se fait une opinion; très
il dit: cela est beau, il ne juge pas; il rapporte seulement un jugement¨ de ceux qui voient. La beauté, pour un aveugle, n'est qu'un mot,quand elle est séparée¨ de l’utilité.¨ Il juge de la beauté par le toucher.¨
opinion; isolée; profit; contact direct
Comme je n'ai jamais douté que l’état de nos organes et de nos sens n'ait beaucoup d'influence sur notre métaphysique et sur notre morale, et que nos idées les plus purement intellectuelles, si je puis parler ainsi,ne tiennent¨ de fort près à la conformation¨ de notre corps, je me mis¨ à questionner notre aveugle sur les vices et sur les vertus.¨
dépendent; condition; commençai; moralités
Je m'aperçus d'abord qu'il avait une aversion¨ prodigieuse¨ pour le vol; elle naissait en lui de deux causes: de la facilité qu'on avait de le voler; et plus encore, peut-être, de celle qu'on avait de l'apercevoir,¨ quand il volait.
antipathie; extraordinaire; voir
Il ne fait¨ pas grand cas de la pudeur:¨ sans les injures de l'air,¨ dont les vêtements le garantissent,il n'en comprendrait guère¨ l'usage.¨ Ah, madame! que la morale des aveugles est différente de la nôtre!
apprécie; réserve sexuelle; mauvais temps; presque pas; profit
Notre métaphysique ne s'accorde pas mieux avec la leur. Combien de principes pour eux qui ne sont que des absurdités pour nous,et réciproquement.¨ Je me contenterai d'observer¨ une chose dont je crois qu'il faut que tout le monde convienne;¨ c'est ce grand raisonnement qu'on tire des merveilles de la nature, est bien faible pour des aveugles.Ce globe lumineux¨ qui s'avance d'orient¨ en occident¨ les étonne moins qu'un petit feu.
inversement; parler d'; soit d'accord; le soleil; est; ouest
L'imagination d'un aveugle n'est autre chose que la faculté¨ de se rappeler et de combiner des sensations palpables.¨
capacité; du toucher
Nos sens nous ramènent à des signes analogues¨ à l’étendue¨ de notre esprit et à la conformité¨ de nos organes. Nous avons même fait en sorte¨ que ces signes pussent être communs¨ entre nous. Nous en avons institue¨ pour les yeux, ce sont les caractères;¨ pour l'oreille, ce sont les sons articulés, mais nous n'en avons aucun pour le toucher. Faute de¨ cette langue, la communication est entièrement rompue¨ entre nous et ceux qui naissent sourds, aveugles et muets. Ils croissent,¨ mais ils restent dans un état d’imbécillité.
conformes; proportion; condition; de manière; généraux; créé; lettres; à l'absence; coupée; grandissent
Les connaissances ont trois portes pour entrer dans notre âme, et nous en tenons une barricades par le défaut¨ de signes. Si l'on` eût négligé¨ les deux autres, nous en serions réduits¨ à la condition¨ des animaux.
absence; désintéressé; ramenés; état,vie

21.2. Rêve de D'Alembert

INTERLOCUTEURS¨
personnages
DA
D'Alembert
ME
Mademoiselle de L'Espinasse
BO
Le médecin Bordeu
BO
Eh bien! qu'est-ce qu'il y a de nouveau? Est-ce qu'il est malade?
ME
Je le crains;¨ il a eu la nuit la plus agitée.¨
en ai peur; troublée
BO
Est-il éveillé?
ME
Pas encore. Quand il a été couché, au lieu de reposer à son ordinaire,¨ car il dort comme un enfant, il s'est mis à se tourner, à se retourner, à tirer ses bras, à écarter¨ ses couvertures, et à parler haut.
comme normalement; mettre de côté
BO
Et qu'est-ce qu'il disait? de la géométrie?
ME
Non cela avait tout l'air¨ du délire, et je me suis mise à écrire tout ce que j'ai pu attraper¨ de sa rêvasserie.¨ Écoutez. "Un point vivant... Non, je me trompe. Rien d'abord;¨ puis un point vivant ...À ce point au vivant il s'en applique¨ un autre, encore un autre et par ces applications successives il résulte un être¨ un,¨ car je suis bien un, je n'en saurais douter ...
aspect; comprendre; ses rêves; commencement (de la vie); ajoute; créature; une unité
Mais comment cette unité s'est-elle faite?
Dans la goutte d'eau, tout s’exécute¨ et se passe en un clin d’œil.¨ Dans le monde, le même phénomène¨ dure un peu davantage,¨ mais qu'est-ce que notre durée en comparaison de l’éternité des temps? moins que la goutte que j'ai prise avec la pointe d'une aiguille, en comparaison de l'espace illimité qui m'environne.
se fait; un instant; processus; plus
Suite¨ indéfinie¨ d'animalcules¨ dans l'atome qui fermenté¨ , même suite indéfinie d'animalcules dans l'autre atome qu'on appelle la Terre.
série; infinie; cellules vivantes; agité
Qui sait les races d'animaux qui nous ont précédés?¨ qui sait les races d'animaux qui succéderont¨ aux nôtres? Tout change, tout passe, il n'y a que le tout qui reste. Le monde commence et finit sans cesser,¨ il est à chaque instant à son commencement et à sa fin; il n'en a jamais eu d'autre, et n'en aura jamais d'autre.
vécu avant nous; viennent après; toujours
Qui sait à quel instant de la succession¨ de ces générations animales nous en sommes? Qui sait si ce bi-pède¨ déformé n'est pas l'image d'une espèce¨ qui passe?¨ Qui sait s’il n'en est pas ainsi de toutes les espèces d'animaux? Qui sait si tout ne tend¨ pas à se réduire¨ à un grand sédiment¨ inerte¨ et immobile? Qui sait quelle sera la durée de cette inertie? Qui sait quelle race nouvelle peut résulter derechef¨ d'un amas¨ aussi grand de points sensibles et vivants? Pourquoi pas un seul animal? Peut-être faut-il, pour renouveler les espèces, dix fois plus de temps qu'il n'en est accorde¨ à leur durée.
ordre historique; (=l'homme); race; disparaît; a tendance; changer en; reste; inactif; une deuxième fois; masse; donné
Pourquoi suis je tel¨ ? c'est qu'il a fallu que je fusse tel. Changez le tout ,vous me changez nécessairement; mais le tout change sans cesse ...L'homme n'est qu un effet commun,¨ le monstre, qu'un effet rare; tous les deux également¨ naturels, également nécessaires, dans l'ordre universel et général...
comme je suis; normal; aussi
Et qu'est-ce qu'il y a d’étonnant à cela?... Tous les êtres circulent les uns dans les autres,par conséquent toutes les espèces... tout est en un flux¨ perpétuel ...Tout animal est plus ou moins homme; tout minéral est plus ou moins plante. Il n'y a rien de précis en nature...
mouvement
Et vous parlez d'individus, pauvres philosophes! laissez lਠvos individus. Que voulez-vous donc dire avec vos individus? Il n'y en a point, non,il n'y en a point... Il n'y a qu'un seul grand individu, c'est le tout. Dans ce tout, comme dans une machine, dans un animal quelconque,¨ il y a une partie que vous appellerez telle ou telle; mais quand vous donnerez le nom d'individu à cette partie du tout, c'est par un concept¨ aussi faux que si, dans un oiseau, vous donniez le nom d'individu à l'aile, à une plume de l'aile... Et les espèces?...
abandonnez; ordinaire; notion
Les espèces ne sont que des tendances à un terme¨ commun¨ qui leur est propre...¨ Et la vie?... La vie,une suite d'actions et de réactions. Vivant,j'agis et je réagis en masse; mort,j'agis et je réagis en molécules... Je ne meurs donc point?... Non, sans doute, je ne meurs point en ce sens, ni moi, ni quoi que ce soit... Naître, vivre et passer,¨ c'est changer de formes... Et qu'importe une forme ou une autre? Chaque forme a le bonheur et le malheur qui lui est propre....
fin; collectif; caractéristique; mourir
ME
Il ne dit plus rien.
BO
Non; il a fait une assez belle excursion. Voilà de la philosophie bien haute; systématique dans ce moment, je crois que plus les connaissances de l'homme feront des progrès, plus elle se vérifiera.¨
deviendra plus vrai
DA
Mademoiselle, vous êtes avec quelqu'un: qui est-ce qui cause¨ là avec vous?
parle
ME
C'est le docteur.
DA
Bonjour, docteur: que faites-vous ici si matin?¨
tôt le matin
BO
Vous le saurez: dormez.
DA
Ma foi!¨ j'en ai besoin. Je ne crois pas avoir passé une autre nuit aussi agitée que celle-ci.
vraiment

21.3. L'encyclopédie (l75l-l772)

En l745, le libraire LE BRETON eut l'idée de publier une traduction de la CYCLOPAEDIA de l'Anglais CHAMBERS. Il confia l'affaire à DIDEROT, qui, au lieu d'une traduction en fit une œuvre originale. Il était assisté des spécialistes les plus réputés de son temps. ll écrivit lui-même beaucoup d'articles dont voici quelques uns:
PHILOSOPHE.-La raison est à l'égard du¨ philosophe ce que la grâce est à l'égard du chrétien. La grâce détermine¨ le chrétien à agir; la raison détermine le philosophe.
pour le; fait décider
Le philosophe forme ses principes sur une infinité¨ d'observations particulières.¨ De cette connaissance, le philosophe en conçoit¨ de l'estime¨ pour la science des faits.
grand nombre; séparées; se fait; respect
L'esprit philosophique est donc un esprit d'observation et de justesse, qui rapporte tout à ses véritables principes; mais ce n'est pas l'esprit seul que le philosophe cultive, il porte plus loin son attention et ses soins.La raison exige¨ de lui qu'il étudie,et qu'il travaille à acquérir¨ les qualités sociables. Notre philosophe ne se croit pas en exil¨ dans ce monde; c'est un honnête homme qui veut plaire et se rendre utile.
demande; avoir; déplacé
Il serait inutile de remarquer ici combien le philosophe est jaloux de¨ tout ce qui s'appelle honneur et probité.¨ La société civile est, pour ainsi dire, une divinité¨ pour lui sur la terre. Les sentiments de probité entrent autant dans la constitution mécanique¨ du philosophe que les lumières de l'esprit.Plus vous trouverez de raison dans un homme, plus vous trouverez en lui de probité. Au contraire, où règne¨ le fanatisme et la superstition,¨ règnent les passions et l'emportement.¨
aime; intégrité; dieu; automatisme; il y a; fausse croyance; fureur
Le vrai philosophe est donc un honnête homme qui agit en tout par raison, et qui joint¨ à un esprit de réflexion et de justesse, les mœurs¨ et les qualités sociables.
ajoute; manières
CHRISTIANISME.-Le christianisme, je le sais, a eu ses guerres de religion,et les flammes en ont été souvent funestes aux sociétés: cela prouve¨ qu'il n'y a rien de si bon dont la malignité¨ humaine ne puisse abuser.¨ Le
montre; méchanceté; mésuser
fanatisme est une peste qui reproduit de temps en temps des germes¨ capables d'infecter la terre; mais c'est le vice¨ des particuliers¨ et non du christianisme, qui par sa nature est également éloigné des fureurs outrées¨ du fanatisme et des craintes¨ imbéciles de la superstition.¨
éléments; faute; individus; excessives; peur; fausse croyance
La superstition est le partage¨ des esprits faibles et imbéciles, et non de cette société d'hommes qui, perpétuée depuis Jésus-Christ jusqu’à nous, a transmis¨ dans tous les âges la révélation¨ dont elle est la fidèle dépositaire.¨
lot; continuée; connaissance donné; gardienne
AUTORITÊ POLITIQUE.-Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander aux autres. La liberté est un présent du ciel, et chaque individu a le droit d'en jouir.¨
profiter
La puissance qui s'acquiert¨ par la violence n'est qu'une usurpation.¨
se fait; tyrannie